Gouvernance

Co-responsables:

fgp

France Guérin-Pace est directrice de recherche à l’INED. Depuis 2003, elle est co-responsable de l’unité de recherche « Identités et territoires des populations ». Elle coordonne un projet phare intitulé « Identité et altérité » associant des collègues de différentes disciplines en France et à l’étranger. Géographe et statisticienne de formation, elle participé à l’expertise et à l’élaboration de plusieurs enquêtes, en particulier de l’enquête Histoire de vie sur la construction des identités, réalisée en 2003, en collaboration avec l‘Insee. Elle a monté un groupe d’exploitation des données de cette enquête, dont elle a assuré la coordination scientifique, et qui a donné lieu à un ouvrage collectif, paru en 2009. Par ailleurs, elle est impliquée depuis longtemps dans une réflexion critique sur les catégories, de la catégorie d’illettrés à partir de l’expertise d’une enquête internationale à celle de la construction de catégories liées à l’origine géographique des personnes. Elle a participé à l’édition de plusieurs ouvrages collectifs et a une longue expérience du travail en équipe et de sa valorisation. Elle dispense par ailleurs un séminaire de Mastère sur les « Méthodes d’observation : de l’individu aux populations » (Paris 1, Paris 7, EHESS). En 2010, elle a été nommée directrice adjointe du Collège International des Sciences du Territoire (Gis CIST), au sein duquel elle anime l’axe « Mobilités, Identités et territoires ».

jym

Jean-Yves Moisseron est chercheur en économie à l’IRD, enseignant à l’IEDES (Université Paris 1). Il est rédacteur en chef de la Revue Maghreb-Machrek, Directeur-adjoint du GIS Collège International des Territoires (Paris 1- Paris 8, CNRS). Il coordonne le projet OTMA (Observatoire des Transformations dans le Monde Arabe) pour la période 2014-2016 sur financement MAE. Il encadre une dizaine de thèse d’économie. Il a été expert pour l’EU dans le cadre des programmes MEDSTAT, MEDNOE et pour la FAO ou l’AFD (étude microfinance en milieu rural Marocain). Ses domaines de recherche pluridisciplinaires, portent sur les transformations post-révolutionnaires du Monde Arabe (Tunisie, Egypte, Maroc, Liban) et les relations euro-med. Il possède par ailleurs, une longue expérience en Tunisie comme directeur d’un programme de recherche sur l’intégration économique (1998-2002) et en Egypte comme Directeur de l’IRD-Egypte (2002-2007).