Plus de vues

Little Marcel Petit Cartable Ref_syd28536-paint Paint Cartables Little Marcel Vente en ligne

SKU: S-101867

Prix normal : 124,00 €

Special Price 56,99 €

Disponibilité : En stock

Prix normal : 124,00 €

Special Price 56,99 €

Détails:
Nouveauté Laissez vous séduire par ce joli petit cartable Little marcel. Mignon et pétillant, vous n'aurez aucun mal à l'assortir avec les tenues de vos enfants. C'est le compagnon idéal pour l'école ! Couleur Paint On aime : la forme et le petit format les petits + : - Système de fermeture : un rabat avec deux fermoirs clip - 1 poche extérieure avec fermeture à glissière sous le rabat - 2 compartiments intérieurs - Dos et bretelles matelassés pour plus de confort - Poignée pour porter à la main - Détails réfléchissants - Bretelles réglables - Extérieur en toile Couleurs disponibles : Paint, Lms Paint, Lms Litrock CARACTERISTIQUE DE LA MARQUE L'image de la marque repose sur ses motifs phare de la marque et sur l'inscription > dans une écriture enfantine. Souvent bicolore, s'inscrivant dans la pure tradition marinière, on trouve également dans les collections des motifs rayures multicolores aux teintes acidulées sur fond noir et blanc. Partie d'un modèle de débardeur, la marque décline aujourd'hui plus de 200 produits, allant du tee-shirt à la robe, en passant par les sous-vêtements les maillots et les serviettes de bain. Mais les gammes gays (Kader) et femmes évoluent et s'élargissent sur des modèles originaux. Les textiles utilisés sont le coton, la laine, le cachemire, la soie, le lin, le voile de coton et le Lyocell, des mélanges de matières naturelles. Little Marcel s'adresse à un public large, éclectique et habille depuis peu les enfants. HISTOIRE DE LA MARQUE La marque a été créée en 2005, au Grau-du-Roi, par Éric Schieven et Lynda Leseigneur, pour laquelle fut réalisé le premier modèle, un marcel noir et blanc sérigraphié d'une écriture d'enfant. Lancés à l'origine pour compléter l'offre des diverses marques de leur boutique Nikita au Grau-du-Roi, ces débardeurs se vendent rapidement à des milliers d'exemplaires. L'année suivante, le débardeur s'orne de clous, de strass, de têtes à toto. Puis, Éric Schieven se lance dans le développemen